• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 20/12/2018

Sélectionnez les activités pour l'apprentissage en présentiel

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Maintenant que vous avez fait le tour des considérations pédagogiques, techniques et organisationnelles, vous êtes prêt à vous lancer en blended learning. Rentrons donc dans le détail du programme de votre formation. Quelles activités faire, selon quelles modalités ?

Présentiel ou à distance ? Synchrone ou asynchrone ?

Tout d'abord, voyons quelles sont les modalités à votre disposition. Vous pouvez prévoir une activité en présence du formateur, c'est ce que l'on appelle le présentiel. Ou alors, l'activité peut être réalisée par les apprenants seuls et à distance.

Mais ce n'est pas tout, pour chacune de ces modalités, vous devez également déterminer si tout le groupe va faire la même chose en même temps (apprentissage synchrone) ou si chacun va travailler sur des activités différentes à son propre rythme (apprentissage asynchrone).

Bref, vous devrez déterminer où mettre vos activités dans la matrice suivante :

Le but, en remplissant cette matrice, est toujours de rechercher l'engagement maximum des apprenants pour chacune des activités. 

Que faire en présentiel synchrone ?

Ici, les apprenants sont ensemble et font la même chose en même temps. C’est souvent la “case reine” ou la case par défaut.

Si l’activité n’engage pas les apprenants, c’est donc un énorme gâchis de temps humain et de ressources financières. Sans compter que c’est souvent sur leur impression de ce temps-là que les apprenants basent leur évaluation de fin de formation.

L'exemple idéal, ce sont les activités de prise de connaissance ou de création du groupe d'apprenants. Pour apprendre à connaître les gens, le langage non verbal est tout aussi important que ce qui se dit. Ce n'est pas la même chose de lire une présentation sur un forum et de voir la personne en face s'exprimer. Il est donc indispensable de faire toutes les activités de lancement de dynamique de groupe en présentiel. 

De même, toutes les activités de régulation de la dynamique de groupe (établissement des règles de fonctionnement, résolution des conflits ou des tensions, etc.) sont idéalement à faire en présentiel synchrone. Pour apprendre bien, nous avons besoin d’être dans un cadre socialement et affectivement rassurant. Pour assurer le cadre, le langage non verbal est primordial, favorisez donc le présentiel synchrone au maximum.

Typiquement, on met les points importants sur une présentation PowerPoint, on attend le silence et on donne les infos, sur le modèle de ce qui se fait très souvent en réunion. Même si, certaines fois, on n’a pas le choix, je vous conseille de diminuer au maximum ce genre de pratiques qui sont en fait très peu efficaces. En effet, les neurosciences et les sciences cognitives nous apprennent que le cerveau ne retient que les informations dont il a besoin. Autrement dit, notre cerveau est une magnifique “machine à oublier”. Toutes les informations inutiles sont impitoyablement effacées de notre “table mentale” pour faire de la place aux informations dont nous avons besoin.

On travaille en fait à contre-courant du cerveau qui lui fait tout ce qu’il peut pour effacer la notion, car il ne sait pas encore qu’il va en avoir besoin. Je vous conseille au contraire d’inverser ce processus !

Une fois que les apprenants auront réalisé qu’ils auront besoin de telle ou telle connaissance, la transmission pourra se faire en asynchrone, au moment où chaque apprenant en éprouve le besoin, donc au moment où la mémorisation sera la plus efficace. C’est le principe de la pédagogie inversée.  

Cela veut donc dire que, quel que soit ce que vous prévoyez en présentiel synchrone, cela ne doit pas durer plus de 20 minutes. Et essayez au maximum de mettre les apprenants en activité pendant ce temps : donnez-leur 2 minutes en milieu d’exposé pour discuter d’un point avec leur voisin, utilisez des outils comme Kahoot ou Beekast pour leur poser des questions, faites-leur poser des questions sur Twitter ou sur des applications de murs de questions.

Que faire en présentiel asynchrone ?

 Vos apprenants ont fait l’effort de venir, ils sont tous là, mais ils ne vont pas tous faire la même chose, c’est le présentiel asynchrone

Par rapport au distanciel asynchrone, en présentiel asynchrone, les apprenants se voient. C’est donc la modalité pour réaliser du travail en équipe, notamment les phases de planification ou de mise en commun. C'est tout ce qui va amener les apprenants à interagir et à créer du conflit sociocognitif et donc l’apprentissage.

Comme dit plus haut, toute la transmission de connaissances et de savoir-faire gagne à être passée en asynchrone. Cela peut tout simplement se faire en présentiel, quand les apprenants vont aller regarder les ressources (une courte vidéo présentant une notion, par exemple), au moment où ils en ont besoin.

En effet, c’est comme si l’on “rajoutait” une couche à la réalité : il y a des choses qui se passent dans la salle et en parallèle, d’autres choses se passent sur un espace numérique. Par exemple, je demande souvent à mes apprenants de travailler en groupe sur des documents collaboratifs, que ce soit un Framapad ou un Google Doc. Pendant qu’ils travaillent, je visualise leurs productions. Je peux ainsi voir où ils en sont et aller voir les groupes qui en ont besoin.

Vous pouvez également utiliser le numérique pour faire des “travaux pratiques”, et pas uniquement en physique ou biologie. Si vous enseignez une matière qui utilise les outils numériques (arts graphiques, programmation, statistiques, etc.), n’hésitez pas à lancer vos apprenants sur des projets (learning by doing).

Avec la VR et des simulations, comme proposé par Serious Factory, vous pouvez mettre les apprenants en situation professionnelle. C'est utile pour tous les métiers impliquant des relations humaines et/ou de la communication.

Pour résumer

 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite