• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 20/12/2018

Découvrez la licence hybride "Frontière du Vivant"

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Contexte

Antoine Taly enseigne la biologie en L1 et L2 dans le cursus "Frontières du vivant" au CRI : Centre de Recherche Interdisciplinaire. Le CRI promeut et expérimente de nouvelles façons d'apprendre. 

Les élèves de la licence "Frontière du vivant" sont des bacheliers français avec une petite proportion d'étrangers. Le contexte général est celui de l'université française (Paris-Descartes) avec une alternance de cours, de TD et de stages. Les promotions comptent environ 35 étudiants.

La formation commence par un regroupement de 10 jours dans le Pays basque. Ce temps a trois objectifs :

  • Découvrir le monde de la recherche

  • Mieux comprendre "comment on apprend"

  • Constituer une véritable communauté d'apprentissage

Par ailleurs, une grande plage de 3 heures est laissée libre chaque midi. Les étudiants peuvent également profiter du jour de repos pour organiser entre eux des activités.

Dispositif

Antoine Taly pratique dans son cours de biologie une pédagogie inversée. Les élèves doivent étudier le cours en amont sur un livre et un site internet. Ils doivent également remplir un questionnaire. Ils vont aussi poser une question sur le forum de la licence et poster une réponse à une question d'un autre étudiant.

Le temps de présentiel sert à approfondir les notions. Les élèves se posent des questions et y répondent ensemble en se basant sur les connaissances du cours et la bibliographie scientifique. L'enseignant peut aussi lancer un débat sur un nouveau sujet, les étudiants utilisent alors les connaissances qu'ils ont acquises en amont pour y répondre.

Présentation du dispositif aux étudiants

Le dispositif est présenté aux étudiants avant même la phase d'admission en première année.

Voici comment le dispositif est présenté :

La spécificité de ce programme est de favoriser l’innovation pédagogique, en plaçant l’étudiant au cœur de son apprentissage à travers des enseignements, une sensibilisation à la recherche sous forme de projets et l’exploration de milieux professionnels : laboratoires, entreprises, associations. Les projets réalisés en groupe bénéficieront d’un accompagnement personnalisé et seront encadrés par des tuteurs et/ou pairs. Au cours des trois années, les étudiants seront amenés à prendre de plus en plus de responsabilités et d’autonomie.

Le dispositif s'adresse donc à des étudiants désirant prendre leur apprentissage en main.

À noter que les étudiants participent à la construction du dispositif et même du programme. Les anciennes promos formulent leurs avis et leurs besoins afin d'aider l'équipe pédagogique à faire évoluer la maquette de la formation. De même, les étudiants sont encouragés à proposer de nouvelles modalités ou des améliorations du dispositif. La licence pratique la "politique du oui" : une proposition de changement venant des étudiants est acceptée par défaut si elle est en cohérence avec les objectifs pédagogiques et remporte l'adhésion des étudiants.

Évaluation des acquis des apprenants

Les modes d’évaluation (oral, écrit, individuel, ou par les pairs) sont adaptés aux différentes compétences et connaissances à évaluer. L’un des objectifs est de responsabiliser les étudiants, notamment au travers de pratiques telles que l’auto-évaluation et l’évaluation par les pairs. Les enseignants s’engagent à communiquer régulièrement à chaque étudiant des commentaires constructifs sur sa progression.

Qu'en disent les étudiants ?

Nous avons demandé à deux étudiants de la licence ce qu'ils ont appris dans ce cursus ainsi que les principaux challenges qu'ils ont dû relever. Voici ce qu'ils nous ont répondu :

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite