• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 07/04/2022

Découvrez la variété des audits

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans le chapitre précédent, vous avez pris conscience de ce qui fait la complexité et l’intérêt de l’audit : la définition des objectifs et la pluralité des publics. Pour affiner ce que vous avez vu, nous allons voir ensemble les types d’audit de formation qui peuvent exister. Cela vous aidera à mieux vous y repérer.

Pour comprendre ces types d’audits, nous allons procéder en deux temps : d’abord définir les critères qui fondent les audits, puis présenter les types d’audits récurrents.

Les critères de différenciation des audits

Il existe plusieurs critères de différenciation des audits de formation. Le croisement de ces critères va donner lieu à des formes d’audit consacrées.

La distance commanditaire-auditeur-audité

Le premier critère mobilisé est celui de la distance commanditaire-auditeur-audité. Deux types d’audits sont en général possibles : les audits internes et les audits externes. Dans les premiers, l’auditeur appartient à l’organisation auditée ; dans les deuxièmes, non. Les plus perspicaces auront remarqué que je viens de parler des deuxièmes et non des seconds. En effet, certains audits sont mixtes : l’équipe d’audit regroupe des personnes internes et externes à l’organisation. Cette modalité est encore relativement rare. L’audit interne représente aujourd’hui une part majeure de l’audit. Les auditeurs internes sont d’ailleurs regroupés en association professionnelle pour faire reconnaître leurs compétences et leurs méthodologies.

Le niveau de l’audit

Un deuxième critère est celui du niveau de l’audit de formation. Vous pourrez opérer trois niveaux d’audit : opérationnels, organisationnels ou politiques.

Pour bien distinguer les trois, on peut prendre l’exemple suivant :

Dans une politique de lutte contre l’illettrisme cofinancée par des acteurs publics, on verra une action de formation de 6 mois auditée ; l’audit s’intéressera aux résultats de formation, à la construction des contenus, des séquences et à la pédagogie. C’est le niveau opérationnel. L’organisme qui mène cette action de formation peut être aussi audité dans sa globalité, par exemple par un financeur. Ce dernier souhaitera par exemple savoir si l’organisme respecte un référentiel donné pour produire son offre de formation, comment il s’enquiert de l’insertion de ses stagiaires ou s’il attribue de manière efficace le budget reçu sous forme de subventions. C’est le niveau organisationnel.

Enfin, si un audit est lancé en France pour évaluer l’efficacité des actions de formation menées pour faire face à l’illettrisme, c’est là un très bel exemple d’audit politique.

Pour les audits qualité, les niveaux sont plutôt ceux du système qualité, du processus et du produit (ou du procédé).

Le fait générateur de l’audit

Un troisième critère est le fait générateur de l’audit. Vous pourrez être confronté au minimum à quatre types de faits générateurs :

  • le risque (lorsqu’il y a un incident ou lorsqu’une politique de mitigation des risques est mise en place ou révisée) ;

  • la norme ou le référentiel, qui peut exiger un audit d’une fonction, d’un processus ou d’un cycle dans l’organisation. C’est le cas pour les audits “qualité”.

  • la règle, fixée par l’organisation. Par exemple, réaliser un audit tous les 3 ans.

  • la recherche d’efficience, issue d’une concurrence sectorielle, d’une politique de maîtrise des coûts ou d’une volonté d’augmentation du résultat.

Le ou les faits générateurs vont influencer la commande qui vous sera faite par le commanditaire ; ils ont un effet direct sur les objectifs qui vous sont fixés. Cependant, en tant qu’auditeur, vous pourrez peut-être l’inviter à réfléchir à d’autres objectifs : ce n’est pas parce qu’on réagit à un fait générateur que l’audit ne doit se focaliser que sur ce fait. Par exemple, il n’est pas rare qu’un audit de formation soit demandé après l’échec d’une action ou d’une politique de formation. Ici le fait générateur est le risque (échec = incident), mais si un audit est commandé, pourquoi ne pas en profiter pour analyser en même temps l’efficience du système actuel ?

Quelques audits de formation types

En fonction des positions sur les critères indiqués précédemment, on peut retrouver des formes types d’audit. En voici cinq, présentées à partir d’exemples :

Audit de conformité

A partir de 2020, les organismes de formation pourront être audités. L’audit vérifiera la conformité de leurs pratiques par rapport au référentiel nommé Datadock. Il s’agira d’audits de conformité. Ce type d’audit vise à confronter “les pratiques” par rapport “aux procédures, documents et affirmations”.

Audit d’efficacité

Vous êtes responsable formation au sein d’une entreprise. Vous souhaitez savoir si les actions que vous avez menées au titre du plan de formation ont porté leurs fruits. Vous allez demander un audit d’efficacité pour déterminer la contribution de la formation aux résultats opérationnels des stagiaires.

Audit d’efficience

Vous venez d’intégrer une entreprise au poste de responsable compétences. La dépense formation vous semble importante au vu des résultats pointés par un précédent audit. Vous demandez un audit d’efficience qui va comparer l’efficacité de la formation à ses coûts ; en un mot, cet audit sert à évaluer la rentabilité de la formation.

Audit de pertinence (externe)

Vous êtes ingénieur pédagogique au sein d’une université. Dans le cadre de la mise à jour de certaines formations menant à des diplômes, vous décidez de comparer les contenus, méthodes, critères d’évaluation de ces formations aux secteurs d’activités et aux emplois auxquels ces formations préparent. C’est un audit de pertinence externe.

Audit de pertinence (interne)

Vous êtes formateur ou ingénieur pédagogique dans un cabinet de formation. Un client a sollicité votre cabinet pour concevoir des formations ad hoc, ce que votre équipe a fait. Les enquêtes de satisfaction post-formation ont montré qu’il y avait un écart/gap entre la proposition pédagogique et les attentes des salariés. Vous entamez un audit pour évaluer les moyens pédagogiques par rapport aux objectifs opérationnels et aux objectifs de formation. C’est un audit de pertinence interne.

Ces différents exemples montrent :

  • que les audits sont variés ;

  • que, plus que les noms qu’on donne aux audits, ce qui importe, ce sont les situations qui les justifient.

Ces exemples montrent aussi que les audits sont pensés et réalisés dans une dynamique positive, une dynamique d’amélioration pour l’organisation.

Vous savez désormais que parler de “l’audit de formation” est finalement un abus de langage. Il faudrait parler “des audits de formation”, puisqu'ils sont variés et peuvent se distinguer selon plusieurs critères.

Par ailleurs, dans ce chapitre, nous avons un peu éludé les audits qualité. Je vous en parle dans le chapitre suivant !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite