• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 04/03/2022

Améliorez en continu les performances du processus

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pour atteindre les objectifs de votre processus, vous aurez besoin de l’améliorer en continu. Dans ce chapitre, nous allons étudier un outil essentiel de l’amélioration continue : le PDCA.

Utilisez le cycle PDCA

Le principe du « Plan, Do, Check, Act » a été initié par W. A. SHEWHART en 1950 dans son approche des statistiques appliquées aux processus de fabrication, puis modifié par W. E. DEMING pour illustrer le concept d’amélioration continue dans la démarche de management par la qualité. Ce principe, appelé communément « roue de Deming », nous montre les quatre étapes nécessaires pour mettre en œuvre le progrès permanent au sein d’un processus.

Le système de management de la qualité soutient la roue de l'amélioration continue constituée des étapes : planifier (plan), réaliser (do), vérifier (check) et agir (act).
Le cycle PDCA est représenté par la roue de Deming (source : www.bgs-associes.com)

Cette méthode d’amélioration continue se déroule en 4 étapes. Elle a pour but d’évaluer l’efficacité des actions engagées.

  1. Plan = Planifier : la première étape consiste en la planification à travers un plan d’actions d’amélioration. Le plan d’actions est un document préparatoire dans lequel vous pourrez lister l’ensemble des tâches à réaliser, ainsi qu’une démarche méthodologique donnée afin d’aboutir à un livrable. 

  2. Do = Mettre en œuvre : il s’agit de réaliser les actions d’amélioration planifiées. 

  3. Check = Évaluer : il s’agit de contrôler et d’évaluer la portée des actions mises en œuvre.

  4. Act = Agir et améliorer: il s’agit de définir les actions d’amélioration permettant de résoudre les écarts identifiés à l’étape précédente. 

Le schéma suivant vous montre comment le PDCA est intégré à la démarche qualité en reprenant les grands principes de la norme. C’est une autre manière de présenter la démarche SMQ que vous avez découverte dans la 1re partie du cours.

Les principes du SMQ peuvent être reliés au sein d'un cycle PDCA. Le résultat du SMQ étant la satisfaction du client grâce à l'amélioration des produits et services.  Cette image est consultable au format pdf (lien juste en dessous).
Représentation graphique du fonctionnement du SMQ avec le cycle PDCA (source : norme ISO 9001, 2015)

Cette image est consultable au format PDF en suivant ce lien.

Distinguez les différentes améliorations

Il existe deux types d’amélioration.

L’amélioration avec rupture correspond à un changement de l’organisation même du processus. Cela correspond par exemple à l’achat d’une nouvelle machine, à l’embauche d’un nouveau salarié ; en bref, cela correspond à un investissement par l’entreprise dans des ressources qui vont pouvoir venir améliorer le processus. 

À l’inverse, l’amélioration continue correspond à l’amélioration même du processus en place, comportant des ressources données. L’idée étant de faire fructifier ces ressources, afin d’améliorer le processus sans nécessiter d’investissement.

L'amélioration avec rupture conduit à des sauts de performance tandis que l'amélioration continue permet de faire progresser la performance en suivant une ligne droite.
Les deux types d’amélioration (source : A. Peuch pour l'ISM)

En résumé

Pour atteindre les objectifs de votre processus, vous devez l’améliorer en continu. Le cycle PDCA nous montre les quatre étapes pour mettre en œuvre le progrès permanent au sein d’un processus. Plan = Planifier, Do = Mettre en œuvre, Check = Évaluer, Act = Agir et Améliorer.

Dernière étape pour assurer la qualité des processus : nous verrons dans le prochain chapitre les règles de bonnes pratiques pour traiter les non-conformités.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite