• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 14/02/2021

Réfléchissez, réexaminez, repensez

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

À chaque nouvelle étape de l'analyse, vos idées sont filtrées jusqu'à ce qu'il ne reste que les plus résistantes. Selon la nature de votre problème, vous allez tester votre idée, vous donner le temps de la réflexion ou mettre votre idée en œuvre.

C'est ici que nous arrivons aux deux dernières parties de notre modèle DEAR.

L'action est le moment où nous pouvons essayer notre idée en la testant ou en la mettant en œuvre. C'est notre première chance de voir si elle fonctionne en tant que solution.

Vient ensuite le moment de la réflexion, qui peut comprendre un temps d'incubation (c'est-à-dire du temps pour réfléchir à son potentiel, à ses composants ou à son efficacité).

La durée de cette période d'incubation dépend entièrement de vos besoins ou du temps dont vous disposez. Tim Berners Lee, par exemple, a laissé mûrir l'idée d'Internet pendant au moins 10 ans avant qu'elle ne devienne réalité !

La méthode d'incubation dite des 3 R vous invite à faire passer votre idée par les trois cribles suivants : réfléchir, réexaminer, puis repenser. Il s'agit d'un processus analytique que vous pouvez utiliser après vous être laissé le temps d'une réflexion plus profonde, une fois que vous avez testé l'idée, ou même que vous l'avez déjà mise en œuvre. Chaque partie vous donne l'occasion de prendre du recul et de regarder les choses plus largement.

Regardons comment utiliser cette méthode.

Réfléchissez

La première étape implique la réflexion. Il existe de nombreuses raisons positives de développer votre pratique réflexive. Cette compétence peut vous aider à :

  • repérer précisément les domaines où vous pouvez vous améliorer ou aller plus loin ;

  • identifier ce qui a fonctionné pour pouvoir le réutiliser ultérieurement ;

  • stimuler votre créativité en évitant la stagnation ;

  • dépasser vos hypothèses sur des situations, des processus ou des personnes.

Utilisez un questionnement réflexif

Les questions nous aident à approfondir nos idées. Elles sont donc particulièrement utiles pour réfléchir. Les questions réflexives suivantes sont un bon point de départ :

  • Quels sont les obstacles ou les barrières qui empêchent de réussir ?

  • Qu'est-ce qui fonctionne bien ?

  • Qu'est-ce qui fonctionne moins bien ?

  • Que sais-je maintenant que je ne savais pas auparavant ?

  • Comment ai-je acquis ce savoir ?

  • Comment utiliser ce que j'ai appris pour améliorer mon idée ?

Développez vos qualités d'écoute

Être capable de donner son avis sur une idée est crucial, mais savoir écouter le point de vue des autres l'est tout autant. Il est facile d'entendre d'autres points de vue sans les enregistrer réellement, alors qu'ils peuvent souvent se révéler constructifs.

Exercice pratique

Testez vos qualités d'écoute. Pour cet exercice, vous aurez besoin d'une feuille de papier vierge et d'un crayon ou d'un stylo. Écoutez l'enregistrement audio ci-dessous. Vous allez entendre un jeu d'instructions qui vous aideront à recréer un dessin à partir d'une description. Suivez soigneusement chaque instruction et, quand vous aurez fini, regardez le dessin terminé. Jusqu'à quel point avez-vous pu recréer l'image en écoutant simplement la description ? Avez-vous fait des erreurs ? Si oui, où vous êtes-vous trompé ? Pourquoi ?

Réexaminez et repensez

Les deux étapes suivantes du modèle servent à revisiter le problème initial et, si nécessaire, à trouver de nouveaux moyens de l'aborder.

Réfléchissez à la cause fondamentale d'un problème à l'aide de la méthode des 5 pourquoi

Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les jeunes enfants demandent en permanence pourquoi ? Si l'on y réfléchit bien, cela les aide à approfondir réellement un sujet, parce que cela entraîne leur esprit et vos réponses dans des directions inattendues.

Sakichi Toyoda, fondateur de Toyota Motors, estimait que pour parvenir à la racine d'un problème, il fallait demander « Pourquoi ? » pas moins de cinq fois. C'est extrêmement efficace lorsque vous cherchez à résoudre des problèmes de complexité modérée à élevée. Voici comment Taiichi Ohno l'a tout d'abord utilisée pour comprendre pourquoi son robot s'arrêtait :

  1. « Pourquoi le robot s'est-il arrêté ? »
    Le circuit a été surchargé, ce qui a grillé un fusible.

  2. « Pourquoi le circuit a-t-il été surchargé ? »
    Les roulements étaient insuffisamment lubrifiés et ils se sont bloqués.

  3. « Pourquoi les roulements étaient-ils insuffisamment lubrifiés ? »
    Parce que la pompe à huile du robot ne fait pas suffisamment circuler l'huile.

  4. « Pourquoi la pompe à huile du robot ne fait-elle pas suffisamment circuler l'huile ? »
    Parce que son arrivée est bouchée par des copeaux métalliques.

  5. « Pourquoi l'arrivée de la pompe est-elle bouchée par des copeaux métalliques ? »
    Parce que la pompe ne possède pas de filtre.

Il arrive parfois que le problème à résoudre ne soit pas celui que vous croyez. Utilisez la méthode des 5 pourquoi pour réfléchir au problème initial, et déterminer si la cause fondamentale n'est pas autre. Cette technique peut également être utilisée beaucoup plus tôt dans le processus.

Maintenant, vous pouvez repenser votre idée depuis ce nouveau point de vue. Prenez du recul et faites appel à votre pensée divergente pour produire de nouvelles idées à partir du savoir que vous avez acquis.

Persistez et persévérez

La croyance et la motivation sont des émotions puissantes lorsqu'il s'agit d'idées créatives. Sans croyance, il est facile d'abandonner une idée dès le premier obstacle. Sans motivation, il est impossible de parvenir aux idées véritablement enthousiasmantes qui peuvent en résulter.

Ces deux émotions puisent dans notre capacité à continuer d'avancer et à persévérer à creuser des idées dont nous savons intuitivement qu'elles sont bonnes. Voici d'autres moyens d'y parvenir :

  • Envisagez votre idée de façon positive. Garder un état d'esprit positif signifie que vous n'abandonnerez pas une idée avant d'en avoir entièrement fait le tour.

  • Invitez quelqu'un. Avoir à vos côtés quelqu'un qui croit en votre idée renforcera votre motivation.

  • Soyez prêt à affronter des obstacles. Dites-vous qu'ils vous aideront à aller jusqu'au bout de votre idée.

  • Soyez discipliné, ne laissez pas les déconvenues vous détourner du but.

Journal de créativité

Journal de créativité
Journal de créativité

Choisissez un problème à résoudre sur lequel vous souhaitez réfléchir. Utilisez la méthode des cinq pourquoi de Taiichi Ohno pour vous poser des questions sur ce problème.

Maintenant réfléchissez. Cela vous a-t-il permis d'identifier la cause fondamentale ? Cela vous a-t-il aidé à envisager le problème différemment ? Quelles nouvelles idées vous sont venues à l'esprit ?

En résumé

  • Laissez-vous toujours du temps pour faire mûrir vos idées.

  • Les questionnements réflexifs vous aident à approfondir vos idées.

Maintenant que vous pouvez réfléchir à vos idées et les revisiter, vous êtes prêt à commencer à appliquer à des situations concrètes ce que vous avez appris.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite