Mis à jour le 02/10/2018
  • 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Analysez l'écart entre l'état des lieux et votre objectif pour entrer en action

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous connaissez maintenant votre point de départ et votre point d’arrivée. Vous savez d’où vous partez, que ce soit positif ou négatif, et vous savez précisément ce que vous souhaitez accomplir. Voyons maintenant comment analyser l’écart entre les deux états et entrer en action pour servir votre marque.

Dans quelle situation êtes-vous ?

Maintenant que vous avez fait votre analyse, vous vous êtes sûrement rendu compte que vous étiez dans l’une ou l’autre de ces 4 situations. Déterminez laquelle est la vôtre pour savoir ce que vous allez avoir à accomplir.

Votre marque existe déjà et elle colle parfaitement avec vos objectifs et le positionnement souhaité.

C’est bien entendu le cas idéal. Il est assez rare, car il faut pour cela avoir pensé un minimum sa présence digitale et l’image que vous souhaitiez projeter. Cela nécessite également d’avoir une idée précise de la marque que vous souhaitez créer depuis longtemps. Mais si c’est le cas, et même si sans coller à 100 % les deux états sont très proches, bonne nouvelle, votre tâche principale est d’entretenir ce capital.

Votre marque existe, mais elle est très éloignée de ce que vous souhaitez construire.

Cela sera souvent le cas. Tout simplement parce qu’avant de prendre conscience de l’importance de votre marque personnelle dans un contexte professionnel, vous avez interagi de manière naturelle sur le web, sans vous être fixé de règles, de charte, de ligne éditoriale… Vous avez du travail devant vous. Vous devez préparer un plan d’action. Mais la bonne nouvelle, c’est que toutes les cartes sont entre vos mains. Vous allez pouvoir agir et décider de ce que vous voulez mettre en place.

Votre marque existe, mais elle est perçue négativement.

Cela peut-être le cas si vous avez eu une présence web forte et non maîtrisée. Si vous avez donné votre opinion de manière un peu trop ouverte, dans un contexte éloigné de ce que vous cherchez à accomplir aujourd’hui (reprenons l’exemple de notre étudiant, très exigeant et ambitieux, qui se retrouve finalement confronté à la réalité du marché du travail). Cela peut aussi être le cas si votre marque était positionnée différemment, ou sur un autre marché, proche néanmoins. Il va falloir travailler pour modifier cette perception, et la rendre plus positive. Ce sera plus compliqué car toutes les cartes ne sont pas entre vos mains, vous allez devoir tenir compte d’autres acteurs de votre écosystème et de leurs actions.

Votre marque n’existe pas encore.

Cela sera le cas si vous avez une présence web très faible, si vous êtes absent de certains réseaux par exemple, ou si vous avez évolué sur un marché diamétralement opposé à celui sur lequel vous souhaitez vous positionner aujourd'hui. Tout reste encore à faire. Cela représente du travail que nous allons faire ensemble ici, mais au moins vous avez encore une fois toutes les cartes en main. Tout dépend de ce que vous et vous seul allez définir et mettre en place à partir de maintenant.

Commencez à agir dès maintenant, au plus simple

La première chose que vous devrez faire, surtout si vous êtes dans la troisième situation, est d’agir sur ce que vous pouvez modifier facilement et rapidement.

Mettez en place 3 actions correctives simples pour impacter positivement la perception de votre marque.

  1.  Mettez à jour vos profils sur Internet. Incorporez-y les éléments de votre marque tels que vous venez de les définir. Parlez de vos valeurs, de vos passions. Ajoutez votre déclaration de marque, votre slogan. Changez vos photos de profil, vos avatars...

  2. Passez en revue toutes vos publications qui peuvent aller à l’encontre du message de votre marque. Dé-publiez ces contenus ou cachez-les. Lorsqu’un résultat de recherche a un impact négatif sur votre marque et que vous ne pouvez pas le supprimer vous-même, n’hésitez pas à demander sa désindexation.

  3. Supprimez les comptes inactifs que vous ne mettrez jamais à jour. C’est autant de contenu qui n’impactera pas ou plus votre marque. Ne gardez pas de comptes en vous disant « on verra bien ». Si ce compte ne vous semble pas pertinent aujourd’hui, il ne le sera sûrement jamais. Et si vous ne l’avez pas entretenu depuis 10 ans, il est sûrement plus simple de recommencer à zéro dans tous les cas. Alors aucune hésitation à avoir !

Construisez votre plan d’action

Ensuite, il est temps de mettre en place un travail plus en profondeur et sur le long terme.

Sur une feuille ou un tableur, détaillez d’un côté votre marque actuelle. De l’autre, inscrivez votre ou vos objectifs. Sous ces objectifs, ajoutez sur plusieurs lignes les compétences ou expertises nécessaires. Entre les deux, vous inscrirez les actions que vous allez devoir mettre en place pour passer de l’état actuel à votre objectif.

Par exemple, il y a plus de 3 ans, je me suis fixé comme objectif de travailler chez LinkedIn. Ma marque était celle d’un spécialiste communication et marketing B2B, avec une expertise pour le digital et les médias sociaux.

En allant voir les annonces pour des postes chez LinkedIn (mon analyse de marché), j’ai remarqué plusieurs compétences : social selling, personal branding, formation, anglais courant notamment. Pour l’anglais aucun souci, ma marque était prête. Pour le reste par contre, il y avait un grand écart.

Je découvrais tout juste le social selling, que je venais de voir apparaître sur LinkedIn notamment et auprès de certains clients. Mes connaissances en personal branding se limitaient à ce que je savais des marques, un point essentiel, mais pas suffisant. Je n’avais quasiment jamais donné de formations, et j’avais surtout beaucoup de difficultés à m’exprimer en public dans un contexte que je ne maitrisais pas à 100 %.

Afin de répondre de manière construite et intelligente à chacun de ces défis, mon plan d’action a consisté :

  • À me documenter sur le social selling et écrire des articles postés sur LinkedIn

  • À proposer des formations sur les médias sociaux via l’agence dans laquelle je travaillais

  • À créer un cours sur le personal branding pour le dispenser auprès d’étudiants de mon ancienne école de commerce (ce qui me permettait de répondre à deux objectifs)

Pour chaque action identifiée, je me suis fixé des objectifs en pensant SMART. Je n’avais ensuite plus qu’à les mettre en route et avancer étape par étape. J’ai ainsi pu consolider mon profil sur ces points clés et l’ai rendu plus attractif pour ma cible. Cela m’a également permis de me procurer des opportunités en interne, j’ai par exemple eu une promotion et plus de responsabilités, mais ce n’était pas mon objectif final (cela aurait pu !).

Cela m’a pris un an, mais m’a permis d’accéder au poste que je souhaitais, dans la société où je voulais travailler.

Voici un exemple du tableau tel que je l’ai rempli à l’époque :

État actuel - Agence de communication 

Action corrective
 

Objectif - LinkedIn

Anglais courant

  • RAF 

Anglais courant

Découverte du social selling

  • Recherches sur le sujet

  • Écriture de 2 articles sur LinkedIn

Expertise social selling

A entendu parler du personal branding

  • Recherches documentaires et création d’un module de cours « personal branding »

  • Prise de contact avec l’ISEG pour intervention sur le sujet

Connaissances avancées de la notion de personal et professional branding, souvent utilisés

Expertise réseaux sociaux et digital

  •  RAF - entretenir ce niveau, curation sur sites dédiés

Bonne connaissance de l’écosystème réseaux sociaux et digital

Peu d’interventions - difficultés à intervenir en public

  • Création module de formation réseaux sociaux à proposer à certains clients sélectionnés

  • Suivre un cours sur la prise de parole en public

Formations régulières auprès de professionnels, intervention lors de conférences

Il ne s’agit ici que d’un extrait avec les actions les plus importantes que j’ai mises en place. Développer mon réseau a également un autre pilier, avec d’autres aspects. En plus de ce tableau, j’avais également réalisé un plan d’action. Pour un bon exemple de plan d’action, je vous invite à suivre le cours Initiez-vous au Marketing Digital, notamment ce chapitre. 

Ce tableau doit donc vous permettre de comprendre, après avoir défini votre marque, vos objectifs, votre marché et analysé votre e-réputation, comment passer de l’état actuel à la situation souhaitée. Vous définissez ainsi un plan d’action et pouvez avancer et corriger ce qui doit l’être.

Maintenant que vous savez ce que vous souhaitez mettre en place et d’où vous partez, il est temps de passer à l’action et de donner vie à votre marque. Passons à la partie suivante !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite