Mis à jour le 02/10/2018
  • 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Concevez votre identité visuelle

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous avez défini votre marque. Vous savez où vous êtes et où vous voulez aller. Il est désormais temps de vous intéresser à la représentation de votre marque. Définir votre identité visuelle est indispensable pour que votre marque prenne corps.

Votre identité visuelle, c’est la manière dont votre marque va être représentée visuellement sur tous les supports où vous aurez choisi d’être présent.

Pourquoi créer votre identité visuelle ?

Je vous propose ici quelques éléments de réponse.

Reconnaissance

Cela vous est sûrement déjà arrivé lorsque vous regardiez la télévision, d’avoir trouvé qui était l’annonceur avant même la fin de la publicité. De la même manière, vous avez sûrement identifié pour quelle marque était une publicité dans un magazine en un seul coup d’œil. C’est grâce aux éléments d’identité visuelle de ces marques. Grâce à ceux-ci, la marque devient une évidence pour ses cibles.

De la même façon, votre identité visuelle permettra à vos cibles de comprendre en quelques secondes qu’elles sont dans votre univers. Vos cibles sauront que le message émane de vous et le décoderont en conséquence, par le prisme de ce qu’elles savent déjà de vous.

Cohérence

Vous suivez sûrement des marques ou des personnalités qui travaillent leur marque personnelle. Vous avez forcément remarqué que ces marques restent reconnaissables, quel que soit le support où vous les retrouvez. Print, TV, radio, web… elles vous font évoluer dans le même univers, vous gardez vos repères.

Définir les éléments de votre identité visuelle c’est vous assurer que votre image sera cohérente, quels que soient les supports où elle s’exprimera. Ainsi vous aidez vos cibles à vous comprendre et à vous suivre de manière plus évidente.

Différenciation

Comme nous l’avons déjà évoqué à de nombreuses reprises, vous n’êtes pas seul sur votre marché. Vous devez donc vous différencier. Votre identité visuelle a également cet objectif. En choisissant des couleurs, typos, logos, photos qui vous sont propres, vous définissez un univers que vous seul habitez.

Véhiculer un message

Votre identité visuelle en dit déjà beaucoup sur vous. Elle sera vue avant de lire vos contenus, vos références ou les détails de votre profil LinkedIn. Par les couleurs ou les formes que vous choisirez, vous partagerez déjà certaines de vos valeurs ou de vos engagements.

Sur quels supports s’exprimera votre identité visuelle ?

Votre identité visuelle peut s’exprimer sur de nombreux supports. Vous devez absolument les avoir en tête afin de garantir la cohérence de votre marque sur chacun d’entre eux.

Voici les différents supports à questionner lors de votre réflexion sur votre identité visuelle :

  • Support papier (carte visite, propositions commerciales, flyers, plaquette, affiches…)

  • Réseaux sociaux

  • Site web

  • Signature mail

  • Vidéos

  • Événements / rendez-vous

  • Goodies / vêtements

  • Présentation PowerPoint

Quelques exemples courants de pratiques à éviter :

  • Vous ne pensiez pas créer de site internet, et vous avez choisi une typographie qui n’existe pas sur le web. L’identité de votre site sera donc forcément différente de vos supports print.

  • Vous avez créé un logo rectangulaire uniquement. Sur certains réseaux sociaux, votre photo de profil sera arrondie, votre logo n’est plus adapté.

  • Les visuels que vous utilisez ne sont disponibles qu’en basse résolution. Vous ne pourrez pas les utiliser pour des outils print.

Les 3 dimensions de votre identité visuelle

Votre identité visuelle va prendre en compte trois aspects complémentaires, mais tout aussi importants :

  1. Votre charte graphique

  2. Les visuels et photos

  3. Votre style

Charte graphique

Ce n’est ni plus ni moins que la bible de votre identité visuelle. Votre charte graphique définit les éléments clés de votre univers graphique. Elle sert de référence à toutes les personnes amenées à travailler sur votre marque (graphiste, webdesigner, maquettistes…) pour assurer la cohérence entre tous les supports.

Elle intègre 4 éléments, que je vous propose de découvrir ensemble.

Le logo

Avoir un logo pour votre marque personnelle n’est pas automatique et pas forcément utile, surtout si vous utilisez votre nom et prénom. Si vous utilisez un nom de marque pour styliser vos noms / prénoms, si vous êtes artiste notamment, n’hésitez pas à en faire usage.

Pensez surtout à ses déclinaisons :

  • À quoi ressemble-t-il sur fond blanc / noir / couleurs / photos ?

  • En quelles couleurs se décline-t-il ?

  • Comment l’intégrer dans d’autres formes géométriques ?

  • Quels éléments graphiques pourront être repris ailleurs ?

  • Évolue-t-il si la taille change ? (en tout petit sur le web par exemple)

  • Quelle déclinaison pour quelle situation ?

  • Y a-t-il des interdictions dans son utilisation ?

  • Quelle position aura-t-il sur les différents supports ?

  • Y a-t-il une baseline ? Si oui, quelles sont ses règles ?

Les couleurs

Les couleurs véhiculent des idées, des émotions, souvent de manière inconsciente. Le vert fera penser à l’écologie, à la nature. Le rouge est lié à la séduction ou au dynamisme. Le bleu véhicule l’idée de confiance ou de technologie… En plus de cela, certains secteurs d’activité se sont approprié des codes couleur.

Les typos

Vous trouverez des centaines et des centaines de typographies. Là encore, il existe certaines règles pour identifier la ou les polices que vous allez utiliser :

    • Lisibilité : certaines polices sont difficiles à lire, assurez-vous qu’elle le soit par votre cible

    • Adaptation web : certaines polices s’affichent mal, ou pas sur le web, assurez-vous de cette compatibilité

    • Image : Certaines polices ont une image ringarde, ou au contraire très moderne (Google Fonts par exemple). À titre d'exemple, Comic Sans MS est une police souvent moquée sur le Web, à éviter à tout prix.

    • Caractère : les typos véhiculent un message. Certaines font enfant, d’autres adultes. Certaines transmettent l’idée de modernité, d’autres sont plus classiques.

    • Polices de substitution : Dans certains cas, votre police ne sera pas autorisée ou disponible. Demandez-vous quelles sont les autres polices autorisées qui pourraient s’y substituer ?

    • Taille : Les dimensions diffèrent selon les titres, les sous-titres, le corps de texte… quelles sont les tailles recommandées, maximum ou minimum ?

Les règles d’utilisation

Une fois ces éléments principaux définis, il reste à les lier et à les coordonner pour vos différents supports. Les règles d’utilisation ont pour objectif de fixer le cadre d’utilisation de tous ces éléments. En les écrivant, posez-vous donc des questions : Quels espacements entre eux ? Quelles marges ? Quelles déclinaisons ?

Photos et visuels

Votre charte graphique permet de fixer le cadre de votre identité visuelle. Mais celle-ci s’exprimera également au travers des photos et / ou visuels que vous utiliserez. Choisissez-les avec attention et pertinence en pensant aux points ci-dessous :

La photo de vous

La photo que vous utiliserez pour vous présenter en dira beaucoup sur votre marque. Découpage, pose, tenue vestimentaire, couleurs, retouches… sont à prendre en compte. Pensez au message que vous voulez faire passer et à l’impression que vous souhaitez laisser.

Voici les quelques conseils que je peux vous proposer : Soyez professionnel. Donnez une image positive, qui donne envie de vous faire confiance. Utilisez des photos de qualité. Évitez les photos prises en soirée ou avec des amis. Celles où vous utilisez des accessoires qui n’ont rien à voir avec votre activité sont à bannir également.

Vous devez aussi penser aux différents supports où pourra se retrouver cette photo, et l’adapter en conséquence :

  • Profils réseaux sociaux : pensez aux tons des différents réseaux, aux formats des photos (carré, rond…)

  • Site web : pensez au temps d’affichage de la page et à l’ambiance générale du site.
    Astuce : une résolution faible optimisera les temps de chargement. 

  • Presse (print ou online) : renseignez-vous sur la manière dont sera affichée la photo, sa résolution, le contexte de la page…
    Pour une belle qualité de print, privilégiez la haute résolution.

  • CV : pensez que le document sera sûrement imprimé, la photo doit rester identifiable !

  • Couverture de livre : imaginez la réaction du lecteur potentiel, la photo donne-t-elle envie de lire le livre ?

Les bannières de vos réseaux sociaux

Vos bannières sociales doivent permettre aux visiteurs de pénétrer dans votre univers. Essayez de garder une cohérence tout en pensant aux spécificités de chaque réseau. Vous aurez à créer un visuel facilement déclinable selon les différents formats. Pensez également à l’affichage par réseau et aux zones qui seront cachées selon les différents appareils (mobile, ordinateur, tablette).

Votre univers photographique et vos dessins

Que ce soit pour illustrer un article, les pages de votre site ou un livre blanc, vous utiliserez des photos ou des dessins. Là encore, cherchez à garder une certaine cohérence. Que ce soit dans le style, les couleurs, l’univers ou encore la lumière, créez un ensemble reconnaissable.

Les pictogrammes

Les pictos sont intéressants pour organiser vos idées et les illustrer de manière simple et compréhensible. Pensez dès leur sélection à l’utilisation que vous allez en faire et à ceux dont vous pourriez avoir besoin. Dans l’idéal, choisissez un package aussi complet que possible pour parer à toute éventualité, selon votre activité.

Votre style

Charte graphique et visuels sont les deux éléments clés de votre identité visuelle. Mais il ne faut pas non plus négliger un dernier aspect important : votre style. Que serait Steve Jobs sans son col roulé ? Comment nous rappellerions nous de Salvador Dalí sans sa moustache ? Sherlock Holmes serait-il le même sans sa pipe et son chapeau ? De manière inconsciente, nous attribuons des images à des personnes.

Il en va de même pour votre marque personnelle. Pour être différent et mémorable, en réel ou sur des photos, vous devez donc considérer certains aspects importants de votre style :

  • Vestimentaire : votre style vestimentaire est-il en ligne avec votre marque et vos cibles ? Si vous souhaitez travailler dans le secteur bancaire, costume et cravate sont souvent obligatoires pour asseoir votre crédibilité. Si vous êtes directeur artistique, cela sera plus surprenant ou ajoutera un autre sens.

  • Coupe de cheveux : cela peut sembler anecdotique, mais ne laissez rien au hasard dans votre marque professionnelle. Selon vos cibles et vos objectifs, certaines coupes de cheveux peuvent donner un ressenti plus positif ou négatif. Longs, courts, colorés, chauve, mèche rebelle, gel… tout cela va influencer de manière inconsciente la perception que l’on aura de votre marque. Pensez-y !

  • Tatouages / piercings : Selon vos cibles et objectifs, piercings et tatouages seront également considérés de manières totalement différentes. Très habituels dans les milieux artistiques (ou vous pourriez décider d’en faire un atout, de reprendre un tatouage clé dans un logo par exemple), ils seront vus avec plus de retenue dans des milieux plus “traditionnels”. Savoir comment cela est perçu est important pour vous orienter vers ce que vous pouvez mettre en avant ou non.

Pour créer une identité visuelle reconnaissable et cohérente, les pistes sont multiples. Pensez surtout à votre activité et à vos cibles pour savoir ce qui est important, obligatoire ou possible. N’oubliez pas que tous ces aspects vont jouer un rôle dans la perception que le public aura de votre marque. Votre objectif est bien sûr que celle-ci soit positive ! Pensez à toutes les expressions visuelles de votre marque, aux supports et aux déclinaisons pour assurer votre visibilité dans le temps.

Outre le visuel, le ton et le style de vos écrits va également être important. Enchaînons avec cet aspect.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite