• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 16/10/2019

Démarrez et portez la démarche grâce au Hoshin Kanri

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous l'aurez compris, implémenter une démarche d'amélioration continue, même si elle repose sur beaucoup de bon sens, ne se fait pas du jour au lendemain. Pour réussir, il vous faudra intégrer vos actions d’amélioration dans une stratégie plus globale d’optimisation de la performance industrielle.

Les facteurs clés de réussite pour instaurer une culture du progrès continu

  1. Le premier élément clé pour réussir le déploiement d'une démarche d'amélioration continue est d'impliquer tous les acteurs, du top management aux équipes terrain. Chacun doit pouvoir s'exprimer.

  2. C'est une démarche sur le long terme. C'est un voyage sans fin (pas seulement une destination). Aussi, il faudra savoir maintenir la démarche, mobiliser les équipes et pérenniser les résultats. N'oubliez pas de COMMUNIQUER !

  3. Le responsable Amélioration continue doit être un support. Les équipes des processus concernés doivent être autonomes. Il faudra donc les former et les accompagner au démarrage. Et associez-vous aux experts terrain.

  4. Les indicateurs de pilotage doivent être pertinents pour permettre de décider, d'anticiper, de corriger et de manager. Ils doivent permettre de suivre le processus de déploiement et les progrès.

  5. Ne partez pas sur des a priori de dysfonctionnements, mais menez un diagnostic pour prendre des décisions à partir de données factuelles. Soyez innovant tout en restant simple, tant dans les analyses que dans les solutions.

  6. Tout en restant challengeant, limitez le nombre d'objectifs et leur ambition. L'idéal est de démarrer par un chantier pilote (mais nous y reviendrons plus tard).

  7. Enfin, et surtout, identifiez et répondez aux attentes de vos clients.

Et avec toutes ces clés, n'oubliez pas de garder un esprit positif, malgré les embûches et les doutes. C'est par votre enthousiasme que vous emmènerez les équipes.

Vous l'avez compris, la première clé de la réussite, au delà de votre propre conviction, sera l'implication, l'engagement de tous et notamment de la direction, du Top Management, dans la démarche. C'est eux que vous devrez convaincre en premier ! Vous devez leur faire prendre conscience de la nécessité de ces démarches !

Pour cela, ils doivent vous donner une vision à suivre qui sera en accord avec la stratégie de l'entreprise, et vos actions doivent aller dans le sens de cette vision.

Ainsi, une fois que vous aurez réalisé un diagnostic de la performance ou une VSM, vous pourrez définir un plan d'action qui sera en cohérence avec ce que l'outil vous aura mis en relief, mais aussi avec les priorités de l'entreprise. Il sera alors plus facile d'obtenir l'implication de tous.

Dans la première partie de ce cours, vous avez pu découvrir le PDCA comme outil de suivi d'actions d'amélioration continue. C'est idéal pour suivre un plan d'action sur une zone ciblée, mais il ne permet pas de s'assurer que tout le monde partage la vision et les objectifs stratégiques de l'entreprise.

Pour cela, il existe un processus qui nous vient du Japon : Le Hoshin Kanri (déploiement de la stratégie).

Déployez l'amélioration continue :  du simple PDCA au Hoshin Kanri

Hoshin et une méthode de management par percées, entendez par là, des changements rapides, ensemble, pour obtenir des résultats déterminants.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Plastic-compass.jpg
Hoshin fait référence à l'aiguille de la boussole, pour savoir où l'on doit aller. Kanri, c'est le "plan".

 À quoi sert le Hoshin Kanri ?

Il assure que votre démarche est cohérente et alignée avec la stratégie de votre entreprise !

Pour élaborer le plan d'action, on se basera certes sur les indicateurs de performance, mais aussi sur l'analyse des problèmes factuels identifiés par l'ensemble du personnel. Les plans d'action seront ainsi partagés par tous et mieux ciblés.

Le processus utilisé, pour identifier et répondre aux besoins critiques de l'entreprise et développer les capacités de ses employés, est obtenu en alignant les ressources de l'entreprise à tous les niveaux et en appliquant le cycle PDCA, pour obtenir systématiquement des résultats efficaces.

Déploiement en cascade
Déploiement en cascade

Ainsi, chaque responsable propose à son niveau supérieur (hiérarchique ou fonctionnel) entre cinq et dix objectifs SMART (cohérents avec ceux du niveau supérieur), exprimés en unités ou grandeurs mesurables, sur les axes suivants, par exemple :

  • améliorations dans le travail : efficacité, qualité, coûts... ;

  • résolution de problèmes : problèmes anciens ou récurrents, nouvelles difficultés... ;

  • innovations : techniques, technologiques, management... ;

  • développement : personnel ou de l'équipe, formations... 

On communiquera ces objectifs aux niveaux supérieur et inférieur.

Prenons un exemple : l'objectif stratégique de votre groupe est d'accroître la rentabilité de 25 %.

Votre division traduit cet objectif par : accroître la productivité de la division de 15 % (+ d'autres objectifs certainement).

Votre directeur d'usine va le traduire en : réduire les temps d'arrêts des lignes de 7 % (+ d'autres objectifs).

Et vous, en tant que responsable Amélioration continue, vous traduirez cet objectif en :

  • réduire les temps d'intervention des régleurs de 30 % ;

  • diviser par 3 les temps de préparation ;

  • former 100 % des régleurs au SMED (pour rappel, c'est une démarche permettant de réduire les temps de changement de série).

Les étapes du déploiement de l'Hoshin Kanri

1. Étape préparatoire : Prise en compte des problèmes et détermination des objectifs à atteindre. Qu'est-ce que la direction souhaite améliorer (les attentes internes et externes, l'analyse du passé, l'évolution de l'environnement) ?

2. Étape participative : en groupe de travail

  • diagramme des affinités : hiérarchisation des différentes causes de dysfonctionnements pour identifier la ou les problématiques majeures ;

  • diagramme en arbre : définition de solutions d'améliorations en analysant les indicateurs de performances et les diagrammes d'affinités. On les regroupera par analogie pour définir des axes à votre démarche de progrès.

3. Mise en oeuvre : mise en place des actions selon la roue de Deming (PDCA), ou si besoin avec des méthodes de gestion de projet.

Dans cette dernière étape, il est essentiel de ne pas omettre les phases Check et Act qui doivent permettre de répondre aux questions suivantes, dans le cas de corrections à apporter :

  • Pour quelle(s) raison(s) y a-t-il des différences entre objectifs et résultats ?

  • Les moyens choisis sont-ils adaptés à l'objectif ?

  • Le contexte a-t-il évolué ?

Comparatif méthode classique et méthode Hoshin
Comparatif entre la méthode classique et la méthode Hoshin

Dans le chapitre suivant, nous allons voir comment décliner la stratégie Amélioration continue grâce à un outil : la matrice X !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite