• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 24/05/2022

Analysez vos données pour finaliser l’état des lieux

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Collectez vos données et analysez-les

Ce travail de récolte de données vous a paru long et exigeant ?

Si vous réalisez un audit pour la première fois, vous pouvez vous retrouver “noyé” par la quantité d’informations disponibles.

Vous ne savez pas encore exactement ce que vous allez trouver, et vous passez beaucoup de temps à trier les informations vraiment utiles.

Pour vous aider dans cette tâche, sachez qu’il existe un nombre d’outils de veille et de gestion d’e-réputation proportionnel au nombre de données à analyser.

Si certains sont gratuits comme Social Mention ou Google Alerts, d’autres peuvent représenter jusqu’à 10 000 € d’abonnement annuel. Tout dépendra de vos besoins, et des effort et investissement que vous souhaitez mettre dans la surveillance de votre e-réputation.

Des plateformes comme Meltwater proposent des solutions très poussées en Social Media Listening (surveillance de vos réseaux sociaux), veille et analyse média, analyse d’audience, marketing d’influence.

Les plateformes payantes sont particulièrement adaptées pour des grands comptes avec un volume important de données à analyser (notamment tout ce qui est lié au sentiment de la marque), ou des entreprises souhaitant effectuer une veille très pointue et ne rater aucune actualité ou mention.

Un de mes outils de curation préféré est Feedly. Dans sa version gratuite, il vous permet de référencer tous les médias et blogs qui vous intéressent par thématique. Chaque jour, vous retrouvez sur une seule et même interface l’ensemble des nouveaux contenus. C’est un gain de temps incroyable !

Screenshot d'un dashboard Feedly
Voici par exemple à quoi ressemble mon dashboard Feedly, sur la thématique Digital

Outre l’automatisation de la récupération de vos données, il vous faut apprendre à sélectionner les données qui répondent à votre besoin.

Voici étape par étape ce que vous pouvez faire :

Étape 1 : vérifiez votre cible

C’est la base même d’une bonne stratégie d’audit.

Si vous connaissez votre cible, vous serez capable de choisir correctement les bonnes plateformes à analyser. Avec un public 50 ans et plus, il y a en effet peu d’intérêt à passer du temps à regarder les statistiques de votre compte Snapchat populaire chez les jeunes (que faites-vous sur Snapchat, d’ailleurs ?!).

Cela implique de définir vos personas, leurs habitudes de consommation en ligne, leurs médias préférés, les KOL qu’ils suivent, les contenus qu’ils sont le plus susceptibles de partager, etc.

Une fois vos plateformes déterminées, rendez-vous dans la partie Statistiques pour vérifier que l’audience touchée correspond à votre audience de clientèle.

Sur Facebook dans l’onglet “Personnes”

Capture d’écran des statistiques sur Facebook, onglet “Personnes”
Capture d’écran des statistiques sur Facebook, onglet “Personnes”

Sur Instagram, dans l’onglet “Abonnés”

Capture d’écran des statistiques sur Instagram, onglet “Abonnés”
Capture d’écran des statistiques sur Instagram, onglet “Abonnés”

ou encore sur LinkedIn, dans l’onglet “Statistiques”. 

Capture d’écran des statistiques sur LinkedIn
Capture d’écran des statistiques sur LinkedIn

Étape 2 : surveillez la cohérence de votre ligne éditoriale

Pour communiquer efficacement sur l’ensemble de vos plateformes propriétaires (site, blog, réseaux sociaux), mettez en place un planning éditorial :

  • Quels sujets sont abordés ?

  • À quel moment ?

  • Sur quelle plateforme ?

  • Sous quel format ?

Lors de votre audit, vérifiez le respect de ce calendrier, et analysez par la même occasion la cohérence de celui-ci.

Graphique sous forme d'un camembert. il représente des exemples de catégories pouvant composer la ligne éditoriale d'une marque : 50% lifestyle, 20% de produit, 10% d'expérience, 20% de tendance
Exemple de catégories possibles pour la ligne éditoriale d'une marque

Par exemple, ici avec cette ligne éditoriale, je vais vérifier que 50 % de mes contenus parlent bien de “style de vie”.

Sur la forme également, veillez à ce que l’ensemble de vos plateformes soient à jour en termes d’image de marque (logo et bannière à jour, description complétée…), et que les contenus publiés respectent votre charte graphique (couleurs utilisées, manière de s’exprimer, choix des émojis, choix des visuels).

Étape 3 : mesurez l’impact de vos actions

C’est le moment d’intégrer toutes les données que vous avez récupérées dans le chapitre précédent.

Rappelez-vous de privilégier 3 à 5 indicateurs de performance par plateforme analysée. Ils doivent répondre à votre ou à vos objectifs, et combiner idéalement indicateurs quantitatifs et qualitatifs.

Il est tentant de vouloir accumuler le maximum de données et indicateurs afin de ne "rien rater".

Pour plus de souplesse, vous pouvez tabler sur 2 types de vues :

  • Une vue synthétique qui présente le strict nécessaire : les 3 à 5 indicateurs qui sont clés pour votre activité quotidienne ;

  • Une vue détaillée qui regroupe toutes les données utiles pour une analyse plus approfondie.

Organisez votre collecte de données

La collecte de vos données peut être condensée dans un tableau de bord, réalisé dans un tableur.

Celui-ci doit impérativement :

  • Lister les données de manière claire et hiérarchisée afin de vous donner un aperçu de votre e-réputation.

  • Se concentrer sur les indicateurs les plus pertinents.

  • Être actualisé de manière régulière.

  • Être facile à partager et à déchiffrer par les personnes auxquelles il s’adresse.

Libre à vous de le construire en le structurant selon :

  • Votre tunnel marketing : Notoriété > Acquisition > Interaction > Satisfaction > Conversion ;

  • Vos différentes plateformes ou vos différents types de médias (Owned / Paid / Earned / Shared) ;

  • Vos zones géographiques ;

  • Vos produits et campagnes.

Prenez le temps d’y réfléchir, ce tableau a pour objectif de vous accompagner sur la durée !

Vous devrez en effet le consulter régulièrement :

  • Une fois par jour : pour y inscrire vos dernières mentions et réagir rapidement aux sujets urgents.

  • Une fois par mois / une fois par semestre / une fois par an : pour réaliser un bilan sous forme de reporting, et établir un plan d’action pour la suite. 

Le cas de Deditex

Voyons comment Jean a commencé à compléter son tableau de bord de collecte des données. Retrouvez-le ici sous le format que vous préférez :

En résumé

  • Faites le choix d’automatiser (ou non) votre collecte de données grâce à des outils de curation et de monitoring. 

  • Vérifiez que les personnes touchées via vos plateformes correspondent à votre cible. 

  • Surveillez la cohérence de fond et de forme de votre ligne éditoriale. 

  • Mesurez l’impact de vos actions en choisissant 3 à 5 indicateurs de performance à surveiller par plateforme. Mêlez indicateurs qualitatifs ET quantitatifs. 

  • Compilez les données récupérées dans un tableau de bord pour en assurer le suivi sur les prochains mois. 

L’exercice suivant consistera à extraire de toutes ces statistiques des insights, à partir desquels vous pourrez définir un plan d’action.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite