• 15 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 08/06/2022

Mettez vos apprenants en mode projet

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vos apprenants doivent apprendre à construire un meuble, à formuler une réponse à un appel d'offres, ou encore ils doivent comprendre un cours complexe. Pourquoi ne pas les faire passer par la création ou la conception ? Proposez à vos apprenants de passer par une résolution de problème.

Il s’agit d’un processus créatif. Je vous conseille donc une approche par équipes d'apprenants. Par essence, réaliser un projet est une activité qui va conduire les équipes à des réalisations différentes. C’est donc une excellente opportunité de différencier les projets si votre groupe est hétérogène d’une façon ou d’une autre. Vous pouvez par exemple faire travailler les objectifs sur des projets différents selon les niveaux de compétence, ou encore selon les besoins ou motivations de vos apprenants. Constituez alors les groupes en conséquence.

Résoudre un problème en équipe est un processus long. Pour le réaliser lors d’une séance de 3 h ou 6 h, il faudra être vigilant à :

  • bien calibrer le projet ;

  • respecter différentes phases courtes ;

  • l’envisager éventuellement sur plusieurs séances pour faire passer certaines phases longues en dehors des temps de formation ;

  • faire appel à la créativité des participants.

Intérêts de la pédagogie par projet

  • Aborder de nouveaux savoirs et compétences par la création.

  • Réinvestir des compétences simples (des gestes, appliquer des formules).

  • Travailler des compétences complexes et transverses : mener un projet, suivre les phases d’un atelier créatif, collaborer...

Descriptif général

TITRE

ATELIER DE CONCEPTION

 

 

Nombre de participants

Minimum : 4

Maximum : 12

Optimum : 24

Constituez des équipes de 4 à 6 apprenants.

Gérer 4 équipes peut s'avérer difficile.

 

Objectifs envisageables

  • Connaître ;

  • Appliquer un savoir-faire ;

  • Conceptualiser ;

  • Concevoir en équipe.

Nature de l'objectif

Savoir simple

Compétence simple

Savoir complexe

Compétence complexe 

 

Niveau de Bloom d'entrée

  • Création

Moment dans la séance

Il n'y a pas de règle ici. Il s'agit d'une activité phare dans votre séance, voire de plusieurs séances. À vous de savoir quand la commencer, quand la finir.

Comment préparer

  1. Listez vos objectifs pédagogiques : les savoirs et compétences que vous voulez faire pratiquer.

  2. Rédigez le problème (contexte, consigne) et décidez de l’organisation de la phase 2 (voir ci-dessous). Le problème étant exposé comme dans la réalité, il peut paraître flou.

  3. Préparez les ressources à fournir aux stagiaires pour rendre le projet immédiatement réalisable.

  4. Constituez des équipes diversifiées et équilibrées : tâchez d’éviter les équipes très expérimentées ou sous-expérimentées. Si vous connaissez peu vos apprenants, la constitution aléatoire d’équipes devra être cadrée pour éviter le regroupement de personnes qui se connaissent trop bien. Le but étant de favoriser la confrontation.

Plan détaillé

Le plan détaillé qui suit est illustratif. Il est construit pour un atelier de conception d'une salle de bain. Pour d'autres objectifs, tels que répondre à un appel d'offres, il vous faudra l'adapter. Mais essayez de suivre les principes suivants :

  1. Une phase de cadrage.

  2. Une phase d'émergence des idées en individuel (phase créative) : pas d'autocensure !

  3. Une phase d'émergence des idées en équipe (phase créative de type brainstrorming).

  4. Une phase de confrontation des idées, d'analyse, de tri, de choix (phase logique).

  5. Une phase de finalisation.

  6. Une phase de préparation de la communication

TEMPORALITÉ

APPRENANT

FORMATEUR

MATÉRIEL ET RESSOURCES

 

Tâche prescrite (consigne)

Rôle

 

Phase 1 : cadrage

Formez vos équipes ; 

Désignez un animateur, un secrétaire, un rapporteur.

Aider la construction d'équipes hétérogènes (profiter par exemple de la présence "d'experts).

 

Un diaporama

 

Phase 2 : un temps individuel

Pour répondre aux questions, notez une idée par Post-it.

Favoriser l'émergence des idées par des questions ciblées : "Quelle image de votre salle de bain vous faites-vous ?" ; À quoi votre salle de bain va-t-elle vous servir ?".

Des Post-it, des feutres

 

Phase 3 : un temps collectif

Partagez vos réponses, ajoutez-en. Puis triez-les et nommez vos catégories.

Passer d'un groupe à l'autre et recadrer si nécessaire. Il faut être attentif à la censure, réexpliquer la méthode, être directif si le processus le nécessite.

 

Phase 4 : finalisation

Élaborez votre réponse au problème ;

Préparez une communication de 180 s.

Continuer de tourner dans les groupes. La présence sera moins nécessaire.

 

Une feuçlle de paperboard par équipe, des feutres

 

Phase 5 : mutualisation

Présentez votre solution en 180 s.

Prendre des notes, poser des questions.

 

Phase 6 : debriefing, transfert

"Que pouvons-nous retirer de ce projet ?"

"Quels sont les points forts, les faibles de la solution envisagée ?"

Vérifiez que l'objectif est atteint.

Apporter sa plus-value.

 

Pourquoi c'est engageant

  • Interaction : Résoudre un projet en équipe permet de multiplier, mutualiser et confronter les idées des membres de l'équipe. L'interaction est l'ingrédient nécessaire du brainstorming, processus créatif fondé sur l'association d'idées : on rebondit bien plus sur les idées des autres que sur les siennes. Vous voulez savoir comment faire un brainstorming efficace ? Consultez ce cours.

  • Niveau de savoir : entrer par l’analyse et la synthèse, plutôt que par la connaissance, permet de rendre les savoirs applicables, de développer le sentiment de compétence et ainsi favoriser le transfert.

  • Motivation interne

    • Si l'objectif est d'apprendre une méthode de conception collaborative, préférez un choix de projet original, qui sort des habitudes : "Vous êtes sur une île déserte d'une exoplanète...". Vos apprenants pourront facilement dissocier l'objet et la méthode.

    • Si au contraire l'objectif est de s'approprier une compétence complexe via la conception, préférez un sujet proche des besoins des apprenants : "Concevez un meuble", ou "Construisez une réponse à un appel d'offres".

  • Implication : les apprenants sont acteurs, voire concepteurs de leur apprentissage selon le sujet.

  • Idées naissantes : Un atelier de conception est fondé sur des processus de raisonnement créatif (brainstorming...).

Risques et points de vigilance

  • Attention au vocabulaire employé pour la désignation des rôles : si vous sentez que les termes "animateur" ou "secrétaire" risquent d'être mal perçus, choisissez des termes qui conviendront.

  • Lors de la phase 1, le problème peut paraître flou. Il faudra l’assumer en assurant que cela fait partie de la méthode. Les projets qui miment la réalité sont par essence nébuleux.

  • Lors des phases créatives, veillez à favoriser la divergence : toutes les idées sont bonnes à dire, le tri sera fait lors des phases suivantes.

  • Cadrez bien le timing : l'objectif est moins la production que l'apprentissage. Cadrez le timing pour faire converger plus vite les débats, et ainsi rendre l'apprentissage plus efficace.

Après avoir mis vos apprenants en projet, il vous reste à leur faire pratiquer des simulations et des jeux de rôles.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite